La mise à jour sur l’immigration canadienne – Le nouveau programme canadien de biométrie

Qu’est-ce que c’est?

Depuis 2013, des demandeurs de 29 pays fournissent déjà des données biométriques à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

À compter du 31 juillet 2018, le gouvernement du Canada étendra son programme de biométrie aux candidats de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique. Lors de la demande de visa de résident temporaire, de permis d’études ou de travail, de résidence permanente ou de statut de réfugié, les données biométriques (empreintes digitales et photo) doivent être fournies.

À compter du 31 décembre 2018, le programme de biométrie sera déployé pour les candidats d’Asie, d’Asie Pacifique et des Amériques.

Les candidats ne devront fournir leurs données biométriques qu’une fois tous les 10 ans afin de faciliter les déplacements fréquents au Canada. Il existe des exemptions pour certains groupes.

Au cours de la phase initiale, les candidats au Canada seront exemptés de l’exigence en biométrie en raison du manque d’installations au Canada et les ressortissants des États-Unis ne seront pas tenus de fournir leurs données biométriques lorsqu’ils demanderont un permis de travail ou d’étude.

 

Qui est exempt?

Des exemptions seront également accordées pour les groupes d’individus suivants:

Citoyens canadiens, demandeurs de citoyenneté (y compris les demandeurs de passeport) ou résidents permanents existants

Les ressortissants exemptés de l’obligation de visa qui viennent au Canada à titre de touristes titulaires d’une autorisation électronique de voyage (eTA) valide

Enfants de moins de 14 ans

Demandeurs âgés de plus de 79 ans (il n’y a pas d’exemption pour les demandeurs d’asile)

Chefs d’État et de gouvernement

Ministres et diplomates accrédités d’autres pays et des Nations Unies qui se rendent au Canada à titre officiel

Titulaires de visas américains transitant par le Canada

Demandeurs du statut de réfugié ou personnes protégées qui ont déjà fourni des données biométriques et qui demandent un permis d’études ou de travail

Demandeurs de résidence temporaire qui ont déjà fourni des données biométriques à l’appui d’une demande de résidence permanente toujours en cours

 

Y a-t-il des frais gouvernementaux?

Les coûts pour un demandeur individuel associé à la fourniture de ses données biométriques sont de 85 $ CAN. Les familles qui présentent une demande ensemble devront payer des frais totaux maximum de 170 $ CAN.

Les groupes d’au moins trois artistes performant et leur personnel qui présenteront une demande de permis de travail au même moment feront face à des frais totaux maximum de 255 $ CAN.

Si vous ou vos employés avez besoin d’informations supplémentaires sur l’impact de ces modifications, veuillez contacter un membre de l’équipe de professionnels de CILF.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *